dimanche 28 avril 2013

La Microkinésithérapie peut-elle vous aider ?

A côté de la médecine traditionnelle gravitent toute une série de médecines dites parallèles vers lesquelles en général on se tourne lorsqu’on n’a pas trouvé la solution à notre problème avec la médecine classique. La microkiné en fait partie.

Mon idée n’est pas de vous dire qu’il n’y a que la microkiné qui marche. Non, mon idée est de vous expliquer ce qu’est la microkiné en quelques mots et ce qu’elle apporte de bénéfique pour la personne et son organisme.

Le microkinésithérapeute insistera sur le fait qu’un suivi médical est indispensable pour toute pathologie, qu’elle soit légère ou plus grave.
La personne qui pratique la microkiné d’ailleurs ne se substituera jamais à un médecin. La personne qui la pratique est obligatoirement diplômée en médecine, kinésithérapie ou médecine vétérinaire.

Comment ça marche ?

Notre corps est conçu pour se défendre, s’adapter ou s’auto-corriger en cas d’agressions qu’elles soient toxiques, émotionnelles ou traumatiques.

Si cette agression est plus forte que notre capacité à nous défendre il y aura un risque de mémorisation de l’agression quelque part dans les cellules de notre organisme avec alors apparition de différentes manifestations ou symptômes comme des douleurs, des peurs inexpliquées, certains blocages psychologiques ou certains troubles fonctionnels de notre organisme (troubles de l’appétit, troubles du sommeil, dépression…).

La microkiné est une technique micropalpatoire manuelle donc il n’est pas question de grosses manipulations comme pourrait le faire un ostéopathe.

Cette technique de soin consiste à retrouver dans notre organisme les traces non éliminées de ces évènements qui sont à l’origine des symptômes observés.

La stimulation de ces zones permet de déclencher le mécanisme auto-réparateur capable de les éliminer. Et ainsi dans un premier temps améliorer les symptômes pour après les voir totalement disparaître.

Une séance dure +/- 30 à 40 minutes, vous êtes allongée sur le dos et toujours habillée.

La microkiné et la périnatalité : en quoi peut-elle aider ?

Pour vous la future maman :

Elle peut agir au niveau des problèmes de conception du bébé en permettant la levée de certains blocages psychologiques empêchant un début de grossesse
Elle peut améliorer le bon fonctionnement des cycles menstruels, agir au niveau des peurs et angoisses que peut ressentir la future maman pendant la grossesse.
De même pour le confort de la maman elle soigne tous problèmes de douleurs de dos, sciatiques, ligamentaires. Les problèmes de reflux gastriques.
Les problèmes de sommeils seront aussi améliorés.
Dès la naissance, la microkiné peut éliminer les toxines d’une péridurale ou autres traumatismes physiques ou psychiques vécus lors de celle-ci.
Pour l’allaitement maternel, la microkiné peut également éviter certains blocages psychologiques qui peuvent mettre un frein au bon déroulement de celui-ci.

Pour votre bébé :

La microkiné va pouvoir lever les blocages dus aux traumatismes qu’il aurait pu subir lors de sa naissance mais aussi elle peut améliorer les maux de ventre, l’hyper-agitation, les troubles du sommeil, les pleurs excessifs, les angoisses, les problèmes de séparation pour la crèche ou l’entrée à l’école…

Dans cet article je ne parle que de la périnatalité mais la microkiné s’adresse à tout le monde, des tout jeunes bébés aux personnes les plus âgées.

Ca vaut la peine de s’y intéresser vu le bénéfice qu’apporte cette technique de soin. Même si on n’y croit pas trop, à part le fait de payer une consultation, vous ne risquez rien à l’essayer… Au contraire vous serez plus que probablement surprise par ce que va vous apporter la microkinésithérapie.

Vous pouvez trouver la liste des microkinés dans la rubrique Adresses

Si vous avez envie de poser des questions sur cette pratique ou de parler de votre expérience personnelle rejoignez nous sur Le groupe Rêves de naissance oui mais après...

Merci à Laurent Caldérara d'avoir pris le temps de relire cet article.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire