lundi 22 avril 2013

La montée de lait

L'expression "La montée de lait" n'est pas juste dans son terme, on parlera plutôt de la congestion mammaire qui est un engorgement physiologique (normal) qui va se produire en principe vers le deuxième jour -  parfois un peu plus tard (jusqu’à six jours) pour d’autres –  après la naissance du bébé.
Au moment de la congestion le colostrum  va  passer par le stade de lait de transition pour ensuite devenir ce que l’on appelle du lait mature.
Vous avez sûrement déjà entendu parler de ces transformations qui se passent au niveau des seins. Nous ne sommes pas toutes pareilles face à ces signes. Pour certaines d’entre nous ils seront discrets tandis que pour d’autres ils seront plus inconfortables. Cette augmentation de volume des seins s'explique tout simplement par un afflux de sang dans les seins et aussi par l'augmentation du volume de lait produit.

Les seins deviennent :

• Plus lourds.
• Sensibles,  parfois très sensibles.
• Les seins deviennent parfois chauds
• Très volumineux (ils peuvent doubler de volume), la peau est très tendue, elle devient plus transparente et on voit apparaître toutes les veines par transparence.
• L’engorgement  peut parfois être si important que vous pouvez sentir des boules même en-dessous de vos bras.
• Il se peut que vous fassiez un peu de fièvre.
• Cette montée de lait est parfois accompagnée d’une baisse de moral ou d’une grande sensibilité et on pleure pour un rien. C’est  normal.

Cette sensation inconfortable peut durer de 24 à 48 heures, le temps que votre production de lait s’adapte aux besoins de votre enfant.

Que faire pour vous soulager ?

• La nature est bien faite.Votre bébé réclamera à boire beaucoup plus souvent pour vous soulager. Mettez votre bébé au sein le plus souvent possible car c’est lui qui pourra le mieux  vous soulager.
• Allaitez si possible en étant détendue et videz bien vos seins à chaque tétée.
• Portez un soutien-gorge confortable et pas serrant car ça favoriserait encore plus l’engorgement.
• Si l’engorgement  est  très important,  il peut arriver que bébé ne sache pas attraper le mamelon. Dans ce cas, essayez de faire couler votre lait à l’aide d’une pression manuelle qui va vider un peu le mamelon et le rendre plus souple pour faciliter la prise en bouche pour votre bébé
• Il arrive que, par l’importance de l’engorgement, le lait ne s’écoule pas. Ne paniquez  pas, demandez de l’aide à l’infirmière si vous avez besoin d’être rassurée. On conseille souvent dans ces cas là soit de prendre une douche bien chaude pour dilater les canaux ou de poser des compresses chaudes sur vos seins mais attention de ne pas vous brûler juste avant de mettre votre bébé au sein.
Ici aussi à l’aide de massages délicats vous pouvez diminuer l’engorgement en faisant une pression manuelle et faciliter l’écoulement de votre lait.
• Si la douleur est trop importante, demandez à votre médecin ou à l’infirmière un antidouleur qui va vous soulager.
• Reposez-vous au maximum avec votre bébé.
• Pendant ces deux jours, diminuez un peu vos boissons (sans les supprimer tout à fait !) .

Des livres à lire
  • L’allaitement maternel de Marie Thirion chez Albin Michel
  • L'allaitement de la naissance au sevrage de Marie Thirion chez Albin Michel
  • 100 réflexes allaitement de Mélanie Schmidt-Ulmann chez Leduc editions
  • Il y en a bien d'autres...
Pour en discuter, rejoignez-nous dans  Le groupe rêves de naissance oui mais après...où vous pourrez poster votre message

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire