lundi 2 mai 2016

Materner une maman

Voilà une parole sage et qu’on devrait rappeler à toute personne qui entoure une maman qui vient d'accoucher, allaitante ou pas d’ailleurs.
On devrait le rappeler quelque part sur l’annonce de naissance

Pourquoi?

Tout simplement parce qu’elle vient de passer neuf mois en symbiose avec ce petit être qui vient de naître.
Neuf mois durant lesquels elle a été au centre de tous les intérêts, dorlotée, protégée, chouchoutée… Et qu’il n’y a pas de raison que ça s’arrête sous prétexte que bébé est là.
Souvent au moment de la naissance c’est le nouveau-né qui prend toute l’attention de l’entourage, on l’observe sous toutes les coutures, a-t-il bien dormi, a-t-il bien mangé et son poids, ça va?...

Peu de personnes se préoccupent de la maman comme si elle devait, d’office, aller bien.
Normal elle a son bébé dans les bras, c’est ce qu’elle voulait, donc aucune raison de se plaindre...
Et si pour une fois on changeait les choses…

C’est une évidence, bébé a besoin d’être choyé, materné, dorloté mais pensons un peu à la maman.

Plutôt que d’offrir un petit cadeau pour bébé pourquoi ne pas lui en faire un pour elle, rien que pour elle.
Préoccupons-nous de savoir comment elle va, comment elle a vécu son accouchement plutôt que de lui raconter notre propre accouchement ou nos expériences.
Dans le même ordre d’idée, si on la rassurait sur sa capacité de soigner son enfant plutôt que de lui servir sur un plateau tous nos meilleurs conseils qui étaient certainement valables pour nos enfants… mais là c’est le sien.
Et si on pouvait l’entendre quand elle dit que ce n’est pas facile tous les jours,le rôle de maman.
Que non, ce n’est pas une évidence qu’une maman comprenne toujours les pleurs de son bébé.
Et que face à un bébé inconsolable, elle perd pied et s’effondre.

Je pense que je ne suis pas la seule a avoir ressenti ce vide lorsqu’on quitte le milieu encore fort privilégié de la maternité pour rentrer à la maison et surtout la sensation de ne pas savoir par où commencer, où poser bébé, tourner en rond sans savoir où se mettre…
C’est comme un sentiment de grande solitude qui est adouci par la présence du papa et parfois des enfants plus grands mais qui revient de plus belle quand tout ce petit monde reprend le chemin de leurs occupations personnelles (le travail, l’école pour les enfants…).

Si vous avez une nouvelle accouchée dans votre entourage, tout en respectant son besoin d’intimité avec son bébé,sachez entendre ses appels à l’aide et voyez ce qui pourrait la soulager.
Il y a moyen de proposer quelques petits coups de mains qui soulageraient bien des mamans qui elles ne devraient penser qu’à leur trésor et leur bien-être.

Quoi par exemple ?
Préparer un repas, faire un peu de ménage, un peu de repassage(repassage qui,lorsqu’il s’accumule,mine le moral),s’occuper des plus grands quand il y en a, faire des courses car avec un tout petit ce n’est pas toujours évident de s’organiser entre les repas et les dodos du bébé pour trouver encore du temps ou de l’énergie pour aller dans une grande surface, organiser entre mamans de l’école les navettes pour conduire ou ramener les grands de l’école ou la crèche.
Ces attentions sont très précieuses, surtout les premières semaines avec bébé.
Si la maman le désire, proposez de veiller sur son bébé le temps qu’elle puisse prendre une douche en toute tranquillité, faire une petite sieste tout en sachant que vous êtes là pour les pleurs de bébé et la réveiller s’il a faim.

Alors pensons-y,ce n’est pas parce que bébé est là que la maman n’a plus besoin d’attention au contraire…

Et les mamans, n’hésitez pas à demander de l’aide même si ce n’est pas facile. Dans l’entourage d’une personne,il y a toujours quelqu'un de bien intentionné à qui vous pouvez vous confier et sur qui vous pouvez compter.
Sachez que si vous n’avez personne autour de vous, il vous est possible de faire appel à différentes structures comme :
Une doula  tout simplement vous accompagner sur votre chemin de maman.
• Les titres services pour toutes les petites tâches ménagères ou les courses.
Les accoucheuses à domicile pour tout ce qui est en rapport avec vous et bébé
Une accompagnante à l'allaitement pour vous soutenir et vous rassurer tout au long de votre allaitement.
• Les associations telles que La Leche League également pour l’allaitement, ou infor allaitement


Vous pouvez déjà si vous le désirez rejoindre le groupe de discussion sur Facebook
Rêves de naissance oui mais après...

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire